L'Histoire sur Wikipédia

Publié le par Serein


Honnêtement, quand je suis arrivée il y a deux ans et demi, l'état de l'Histoire sur Wikipédia était assez catastrophique.

Outre les copyvios multiples de dictionnaires historiques en tout genre (plaie dont on n'est pas encore totalement débarassés, j'en supprime régulièrement qui sont présents depuis parfois trois ans), les articles d'histoire péchaient par anecdotisme (si on me passe le néologisme), par amateurisme, par manque de cohérence. Bien sûr il y avait déjà quelques perles, mais dans l'ensemble c'était assez mauvais.

Et puis, depuis plusieurs mois, je trouve que les choses s'arrangent. De très bons contributeurs sont arrivés, prolifiques, sympathiques et sachant d'emblée écrire des articles de bonne qualité. Si tout n'est bien entendu pas parfait, je remarque cependant d'excellents articles sur le Moyen-Âge, le monde germanique, l'histoire grecque etc. La dynamique est là, les contributeurs commencent à se "connaître", à aller spontanément chercher les compétences dont ils ont besoin chez d'autres contributeurs.

Il y a, certes, une cause directe à cette amélioration : l'expérience grandissante des contributeurs anciens et l'arrivée de contributeurs de très bon niveau historique. Mais il y a également une démarche d'implication de plus en plus intéressante : le projet Cliopédia rassemble des dizaines de contributeurs très actifs, qui non seulement écrivent de bons articles, mais réfléchissent aussi sur leurs contributions et celles des autres.

Par exemple, il y a quelques semaines une page de guide rédactionnel spécifique aux problèmes historiques a été élaborée collectivement, avec un consensus entre "historiens" assez facilement trouvé.

Comment écrire un bon article d'histoire, quels sont les points importants et spécifiques à la discipline à ne pas oublier, quelle place donner à l'historiographie, comment traiter l'iconographie etc. J'estime que c'est un pas important qui a été franchi : il y a maintenant une masse critique suffisante de bons contributeurs en histoire pour que, parmi eux, certains se sentent d'attaque pour effectuer une véritable démarche de qualité, en dehors même des procédures de labellisation.
Bien sûr, cela "coince" chez certains, qui craignent que cette évolution freine l'enthousiasme de contributeurs moins formés à la pratique scientifique de l'Histoire. Pour ma part, je vois ça comme une volonté de tirer articles et contributeurs vers le haut, une volonté d'aider justement ceux qui auraient besoin d'être guidés. Il n'est pas question de restreindre l'écriture de bons articles d'histoire aux historiens de formation universitaire (certains des très bons contributeurs en histoire ne sont pas du tout historiens à l'origine) mais justement de leur donner toutes les chances de ne pas passer à côté de points importants.

Je suis intimement persuadée que l'amélioration des articles d'histoire contribue à la crédibilisation de Wikipédia. Les critiques (parfois justifiée sur le fond, sinon sur la forme) faites à propos de Wikipédia tournent souvent autour du traitement de l'Histoire qui y est fait. C'est un point où chacun a sa propre opinion, où chacun se sent à même de juger, d'écrire, de porter un regard accusateur.
Et quand dans un domaine l'activité wikipédienne est bonne (je l'ai vu pour le jansénisme), les regards extérieurs se font plus conciliants, voire favorables. Y compris chez des universitaires. Y compris chez certains doctes professeurs de la Sorbonne, dont un, une fois, m'a écrit "Wikipédia, toujours aussi bien documentée, a un article qui pourrait vous intéresser..." Comme quoi il n'y a pas de fatalité.

Passons maintenant à ce qui fâche : qu'est-ce qui ne marche pas ? Pourquoi y a-t'il encore tant de choses détestables en Histoire sur WP ? Pourquoi est-ce que je suis parfois désespérée devant l'ampleur de la tâche ?

- d'une part, le manque criant de bons articles généralistes. Je soupire devant les articles de fond, souvent des accumulations de faits, sans organisation, sans hiérarchisation, sans problématique claire. On atteint les limites de l'écriture collective, quand celle-ci est accumulative et non collaborative. Il faut du courage pour se lancer dans ces articles-fleuves, quasiment se dire qu'on le fait non pour son plaisir mais uniquement pour la bonne cause. Si je me lance, et si j'y arrive (dans mes domaines de compétences), j'ouvre le champagne.

- d'autre part une vision parfois erronée de ce que peut être un article d'histoire, par des gens sans doute passionnés mais sans véritable conscience de la rigueur historique. Ça veut dire des articles sans recul, sans historiographie, sans sources et bibliographies sérieuses, sans logique. Il ne faut certainement pas tout supprimer, mais il y a du travail de fond à faire, de formation, de dialogue, de respect mais de fermeté bienveillante.

- Il y a bien sûr le problème des idéologies, mais finalement cela ne concerne qu'une minorité d'articles, principalement centrés sur la période contemporaine et les religions. Là encore, le problème des sources est essentiel, et le traitement rigoureux fait parfois défaut et laisse place à l'idéologie et au relativisme.

Il me semble que les projets historiques, très nombreux sur Wikipédia, ont un rôle essentiel à jouer pour l'amélioration de la qualité globale : un état des lieux rigoureux, par projet, de ce qui va, ne va pas, de ce qu'il faudrait améliorer d'urgence, des points positifs et des choses qui fâchent, serait nécessaire. Le travail collaboratif ne pose globalement pas de problèmes aux contributeurs réguliers en histoire. Je pense donc qu'une impulsion énergique sur la durée, et une prise de conscience un peu plus aigüe de la part des habitués que les choses peuvent s'améliorer pourvu qu'on s'organise, sont nécessaires.

Il en faut peu pour avoir l'enthousiasme, les choses vont dans le bon sens en ce moment. C'est le moment de ne pas lâcher et d'être un peu ambitieux, non ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

DM 16/09/2008 21:02

J'ai l'impression qu'il y a cinq problèmes :

Un héritage de l'école à l'ancienne mode, où ce qui importe est d'apprendre des faits, des dates, des noms, et de les recracher, d'où la tendance à faire des articles catalogues.
La neutralité de point de vue, qui rejette les explications synthétiques, souvent un peu orientées.
Une abondante littérature historique populaire, présentée partout (médias, librairies...) comme des ouvrages d'histoire, mais qui est souvent de l'histoire romancée, scénarisée, ou un travail plus journalistique que scientifique.
La difficulté à écrire sur des sujets très généraux. Cela se voit aussi en sciences, où on peut avoir des articles scientifiques très pointus et visiblement écrits par des docteurs ou des doctorants à côté d'articles introductifs assez nazes.
Le fait que sur certaines matières, notamment en rapport avec la politique, tout a chacun se sent apte à avoir une opinion. Cela touche également les sciences exactes dans les aspects qui ont un rapport avec les polémiques sociétales (OGM, pollution électromagnétique, nucléaire...).

nojhan 18/08/2008 15:52

Le problème des articles généralistes est... général. C'est aussi le cas en sciences, même en mathématiques ou en biologie. Les pires sont les articles généraux sur un sujet polémique, comme [[Race humaine]], qui sont laissés aux mains de wikipédiens peu intelligents (je le sais, j'ai tenté de le gérer fut un temps).

Korrigan 14/08/2008 21:52

En même temps, faire un article généraliste procure une indescriptible sensation de bien-être, du genre "oui, j'y suis arrivé, j'ai écrit un bout d'Encyclopédie" (avec majuscule)...Mais il faut maitriser le sujet, et s'entourer de gens compétents pour ce qu'on ne maitrise pas : pour [[Bateau]], un autre utilisateur avait rédigé les parties "Histoire" et "dans les arts", là où je suis une quiche. Je voulais m'attaquer à [[Poisson]] et [[Océan]], et j'ai très vite touché mes limites. Il faut alors rameuter les gens d'autres projets, espérer qu'il y aura d'autres personnes motivées (c'est parfois contagieux)...Sinon, il me semble que le Projet:Sport est devenu bon pour faire des AdQ généralistes... peut-être leur demander leurs secrets ?

Le concombre masqué 08/08/2008 21:03

Sur la question des articles généralistes, j´avais posté il y a quelques semaines un assez long commentaire chez Pierrot le chroniqueur : je n´y crois plus.Il doit y en avoir moins avec une petite étoile que de doigts sur la main, et l´un d´eux (Paris) se fait méchamment épingler (et avec raison) aujourd´hui par Aliesin (si j´étais méchant, j´écrirais "par le premier à le lire avec attention").Ne perds pas ton énergie à essayer de produire un article généraliste, reste dans des trucs de niche, c´est là et seulement là que Wikipedia fonctionne.

Serein 09/08/2008 02:29



Disons que j'ai pas mal fait dans l'article de niche, et que j'aimerais bien me confronter à un article de fond, un de ces jours. Genre [[Révolution française]], par exemple.
Après, à voir suivant le résultat ! Mais je pense effectivement que l'article généraliste est un truc vraiment difficile à faire et qu'il faut être vraiment très au clair dans sa tête et ses
connaissances pour y arriver facilement.



Korrigan 07/08/2008 01:17

"Reccomandation", ça me parait très bien... un peu comme l'efficace WP:IMG de notr ami Maloq. Et après tout, peu importe son statut, l'essentiel est que ça soit visible : depuis le projet, depuis les catégories, depuis les pages d'aide, depuis les "messages aux nouveaux venus sur le projet Histoire", depuis les commentaires de modifs quand on fait appliquer une telle règle, depuis un raccourci facile à mémoriser (encore WP:IMG)... sans ça, elle finirait comme plein de bonnes idées sur WP: aux archives. J'aiderai à l'occase :-) et bon courage