Le comité d'Arbitrage : mal nécessaire ou usine à gaz ?

Publié le par Serein

C'est l'hécatombe chez les arbitres...

Enfin l'hécatombe, j'exagère. Deux démissions en deux jours. Pas encore une catastrophe, mais ça bouscule quand même un petit peu la ouiquipédie, enfin celle qui s'intéresse à la vie communautaire (donc une minorité).

Donc Bapti et Romary ont démissionné. Je ne vais pas plagier Pierrot le chroniqueur, qui a selon son habitude commenté ces deux épisodes, mais plutôt m'attacher au principe même du Comité d'Arbitrage.

Je ne vais pas retracer l'histoire du Car, il a clairement été créé pour répondre à un besoin de médiation ferme. Régler de gros conflits sans intervention des administrateurs. Aujourd'hui, après plusieurs années d'existence, je suis assez dubitative sur son efficacité. Il sert de soupape, certes, concentre les conflits en un endroit et permet de vider les querelles entre contributeurs. Mais, d'une part il ne permet pas (à mon sens) de terminer des conflits profonds, d'autre part il y a de nombreux dégâts collatéraux.

Terminer les conflits : il y a deux types de conflits qui arrivent au Car. Lorsqu'il s'agit de bannir un contributeur qui n'a clairement pas sa place sur WP, cela fonctionne assez bien, même s'il reste le souci des contournements de blocage, jamais clairement résolu (est-ce du ressort des arbitres, des admins ?).

Lorsqu'il s'agit de conflits entre contributeurs qui ont leur place sur le projet, mais qui pour une raison ou une autre se sont pris le bec suffisamment pour en arriver au Car, la gestion est nettement plus délicate et, à mon avis, le Car n'arrive pas à régler les choses. Trop souvent, à la suite d'un petit ou d'un plus long blocage, ou d'une autre sanction, une des parties s'en va. Pas forcément celle qui a tort, mais il semble qu'il y a cette sensation que la justice n'est pas passée, que la décision du Car n'a pas été acceptée par une des parties.

Je ne saurais dire si c'est parce que les contributeurs concernés refusent d'admettre leurs torts éventuels, ou si c'est le Car qui se trompe. Porter un jugement global sur de nombreux cas ne serait pas bon. Mais j'ai commencé à me pencher sur l'ensemble des décisions rendues par le Car, et ce cas revient souvent. C'est donc un échec, puisque le Car est censé régler les conflits, pas provoquer des départs.

Les dégâts collatéraux, maintenant. En ce moment c'est assez flagrant. Les arbitrages sont l'occasion de vider de vieilles querelles, notamment dans les témoignages apportés par les wikipédiens. Autant je pense que ces témoignages sont utiles et importants, et permettent sans doute aux arbitres de mieux rendre leurs jugements, autant il y a clairement un souci de modération de ces commentaires, lorsque ceux-ci tournent à l'invective, au commentaire des avis des arbitres, ou servent aux arbitrés à poursuivre leur argumentation au-delà de la page de requête. Il y a eu hier sur le bistro diverses idées tendant à contrôler davantage ces témoignages, je trouve que ça va dans le bon sens : garder la mesure. Il n'empêche que les dégâts sont là, et que ces arbitrages tendent à créer des clans, de fait.

Alors je me pose sérieusement la question de l'utilité du Car. À mon sens, le seul cas de figure où il est particulièrement efficace, c'est dans le bannissement de contributeurs problématiques. Mais est-ce que cela ne serait pas possible par les administrateurs, lors d'un blocage communautaire faisant suite, par exemple, à un appel à commentaire ? Avec un pool d'admins tirés au sort pour gérer le cas ? Le nombre, la variété des caractères et la diversité des types d'admins devrait garantir la gestion d'une page avant tout destinée aux contributeurs.

Pour les autres cas... le Car, quelle que soit sa composition, me semble finalement peu performant pour gérer les crises. Il y a de bons arbitres, et puisque le Car existe, il faut qu'il reste ces bons arbitres, afin que leurs décisions soient les plus convenables possibles. Mais je pense sincèrement qu'il y a des choses à revoir.

Réfléchir simplement et sérieusement, sans jeter la pierre aux arbitres actuels qui ne font que ce qu'on leur a demandé de faire, avec leurs capacités propres. Mais penser que ça n'est pas parce que "ça a toujours été comme ça" que ça doit le rester. S'il n'y a pas de meilleure solution, soit, restons-en là. Mais s'il  y en a, pourquoi ne pas y penser ?


Commenter cet article

Clem 10/07/2008 23:56

En fait avec les mêmes éléments je vois les choses un peu différemment de toi. Dans ces arbitrages tu as quand même une dimension affective très forte: quand tu passes 2 mois à te chamailler avec un autre contributeur en espérant un "jugement" favorable, tu y passes quand même pas mal d'énergie, même si c'est virtuel. Et à la fin ca retombe d'un coup, quelle que soit la décision du CAr. Et là tu te rend compte qu'alors que WP est sensé rester un hobby, un truc plaisant donc, tu viens de passer 2 mois à t'engueuler avec d'autres personnes, à attendre l'avis des arbitres comme les réquisitions du procureur à ton procès, et là tu fais un rejet. J'ai très bien senti ca avec deux contributeurs dont j'étais assez proche qui ont pas mal souffert des demandes d'arbitrages déposées contre eux (bon, s'il faut balancer des noms, c'est Olmec et Meodudlye, ca ne vaut pas approbation de tout ce qu'il font, c'est juste des personnes que j'apprécie). En fait le CAr n'est pas àmha la cause principale de leur départ (temporaire pour le premier, pour le second je sais franchement pas). C'est juste que le CAr canalise les conflits, c'est pas un moment agréable, mais ca évite que ca pourrisse l'espace encyclopédique. Malgré tout, le CAr éloigne les contributeurs en conflit de l'espace encyclopédique. Un cycnique dirait que ce n'est pas toujours une mauvaise chose, et de mon côté je dirai qu'on ne peut pas blamer l'institution CAr parcequ'elle ne parvient pas à retenir les contributeurs qui ont perdu goût à contribuer sur WP (un loisir, gratuit et dévoreur de temps).Comme tu l'as dit, le CAr est utile pour donner une légitimité aux bannissement. Il est aussi parvenu à fixer les conflits dans une assez large mesure, et donc à protéger l'espace encyclopédique. On s'insulte sur les pages d'arbitrage, c'est toujours mieux que sur les articles...Mais après, est-ce qu'il est possible d'améliorer l'existant? Bien entendu, tant qu'on garde à l'esprit qu'il y aura toujours de bons arbitres et de moins bons arbitres, comme c'est le cas dans ce CAr, comme c'était le cas dans les précédents: je vois ca comme une donnée, pas un truc qui va changer.Toute personne un peu impliquée a des idées de réforme (c'est omme les PàS ;D): non-cumul des "mandats" (mandat entre guillement, être admin n'est pas un mandat), possibilité de destituer un arbitre, procédure d'appel... On peut juste regretter que les choses soient devenues si lourdes et si longues. Le CAr n'est pas la 4e chambre du tribunal administratif de machinchouette - il doit rester un organe de règlement des conflits innovant sans tomber dans des travers pseudo-judiciaires.

Gribeco 07/07/2008 04:06

Ce n'est pas une hécatombe : en toute logique, c'est une quintemation.

Serein 07/07/2008 09:57



Tu chipotes, tu chipotes... ;-)